Le Souvenir Français de Thaïlande

1
1038

Un appel à votre aide, pour nous souvenir

 

« Le Souvenir Français souhaite apporter sa contribution à la sauvegarde du vivre ensemble et au renforcement de la Nation française.
Cette contribution, le Souvenir Français l’apporte à travers son action mémorielle. La mémoire est plus que jamais l’outil nécessaire à la cohésion de notre Nation. Etre Français, c’est partager une histoire commune’…

‘La France est le pays du patrimoine combattant. Mémoriaux, monuments, stèles et plaques commémoratives des guerres sont au nombre d’un million… Chacun de ces ‘objets’ mémoriels a été, au moment de sa création, un objet vivant, devant lequel des cérémonies étaient organisées. Ce patrimoine entre en déshérence. A l’image de nombreuses tombes familiales de ‘Mort pour la France’, il peut disparaître. Dans nos campagnes, les stèles perdues dans la végétation s‘éloignent de nos regards. La sauvegarde du patrimoine combattant de la France constitue un défi auquel s’attelle le Souvenir Français… »

Ces mots sont ceux du Président Général du Souvenir Français, le Contrôleur général des armées Serge Barcellini. Ils ont été prononcés à un moment où la Nation française devait savoir se rassembler pour faire face à la barbarie.

Et c’est également la raison de notre appel d’aujourd’hui : nous avons besoin de votre aide et de votre participation à notre œuvre en cette année 2017, déjà bien entamée.

Notre action pour cette année, repose justement sur la réhabilitation de notre rare objet mémoriel situé en Thaïlande, la plaque du souvenir, qui se trouve dans l’enceinte de l’ambassade de France à Bangkok.

Rappelons nous ! : au début du mois d’août 1914, la France déclare la mobilisation générale. La population entière accourt, pour se placer sous les drapeaux et affronter l’assaut fait contre le territoire de la Nation.
A l’autre bout du monde, dans le Siam d’alors qui se trouvait à un mois de bateau, les Français du Siam eux aussi vont répondre présents à l’appel et traverser les mers pour défendre leur Patrie lointaine.
Une étude rapide du Siam Directory de 1914 nous livre une liste de 150 Français établis au Siam : 120 hommes et 30 femmes. Sur ce total, près de la moitié sont des hommes et des femmes d’Eglise.
Nous avons pu retrouver la mention du départ en bateau depuis le port de Saïgon d’environ 60 Français pour la métropole et la défense de leur pays.
Sur ces 60 personnes, 11 ne reviendront jamais. 11 Français du Siam, morts pour la France.
Sur un autre document, nous avons retrouvé mention de l’arrivée à Marseille le 15 septembre du vapeur anglais ‘Syria’ et le 16 septembre 1914 de la malle japonaise en provenance de l’Indochine. A bord de ces deux navires, 12 religieux, partis eux aussi pour venir à l’aide de leur Patrie attaquée . Cinq ne reviendront pas. Leurs cinq noms sont gravés sur la plaque du souvenir de Bangkok.

Le souvenir de tous ces sacrifiés ne sera pas oublié. Au milieu des années 20, un petit monument sera édifié contre le mur de l’ambassade. Une plaque de marbre rouge portera les noms des onze Français du Siam.

Hélas ! Lors de la construction de nouveaux bâtiments consulaires, notre petit monument sera détruit… et ne sera pas remplacé. La plaque échappera aux marteaux des démolisseurs et sera sauvée. Elle est aujourd’hui posée un peu tristement sur la pelouse, abandonnée entre les mâts des drapeaux, un peu oubliée…

L’emplacement du futur monument dans la cour du consulat.

Et c’est pourquoi nous nous adressons aujourd’hui à tous ceux de nos amis qui comme nous, pensent qu’il est temps de remettre à l’honneur les noms de ces Français, partis au delà des mers, loin des leurs, pour se battre et défendre le sol sacré de leur pays.

Ce sacrifice ultime de ces onze Français,
Ce monument qu’avaient su édifier les Français du Siam,
Nous pensons que les Français de Thaïlande
ne l’abandonneront pas !

Nous avons reçu plusieurs devis pour la reconstruction d‘un monument qui abritera tout à la fois, la plaque de marbre historique qui porte les onze noms des Français morts à la guerre de 14-18, mais aussi, nous y ajouterons une nouvelle plaque qui rappellera les noms des 3 marins français morts lors de l’incident de Paknam en juillet 1893, ainsi que les noms des 19 militaires français, morts principalement de maladie, lors de l’occupation pacifique de Chantaburi et de Trat de 1893 à 1907.

 

Ce nouveau monument sera placé au milieu de la cour du consulat ; tous nos compatriotes qui devront s’y rendre pour une raison ou une autre, pourront alors regarder avec respect cet humble hommage rendu au courage de nos anciens. Comme sur la place de tous les petits villages de France, ils pourront y retrouver leur mairie (le consulat), l’église, qui est un peu plus loin à l’Assomption, et le monument aux morts, qui sera notre plaque.

C’est pourquoi nous venons vous demander votre aide. Nous voudrions qu’à chaque fois que vous passerez devant ce monument, vous aurez le droit de dire et avec fierté : c’est moi qui ai participé à la conservation de notre Mémoire, de notre Souvenir !
Les 3 devis soumis, sont tous d’un montant total semblable d’environ 400,000 Bahts. Si 400 Français de Thaïlande voulaient bien apporter leur obole de 1,000 bahts chacun, prix de leur adhésion au Souvenir Français, ce monument pourrait voir le jour pour le 11 novembre 2017.

Nous aimerions tant voir, grâce à vous, cet édifice reposant sur ses 400 petites pierres, qui représenteront chacune l’image d’un Français qui n’a pas oublié le sacrifice ultime d’autres Français !  Merci à tous !

Adhérez ici :

François Doré             .
Le Souvenir Français de Thaïlande

PARTAGER

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE